logo opsis

<< Retour au carnet de notes

La barbe, un atout si souvent oublié !

Par Bénédicte Maes le 03/05/2014

Ah, messieurs, comme je suis triste de vous voir nombreux à apporter si peu de soins à cette belle pilosité du visage qu’est votre barbe, ou du moins ce que vous en faites. Je sais que si j’étais un homme, je m’amuserais à toutes les coupes, toutes les techniques de rasage, tous les produits possibles et imaginables. J’ai vraiment envie de vous encourager à prendre beaucoup plus soin de vous, et justement votre barbe est un atout fantastique, et aussi de vous donner l’envie d’être encore plus beaux. Essayer de faire quelques efforts, cela pourrait plaire à votre compagne - ou future compagne.

Bien se raser n’est pas une mince affaire. Il y a pleins d’astuces de pros et le souci est que vous vous contentez trop du plus rapide et du plus simple, alors qu’une belle coupe de barbe, ça prend du temps et du doigté.

Avant même de parler de types de coupes, ce qui dépend de notions de visagisme auxquelles trop peu de coiffeurs s’intéressent, il y a le rasage en tant que tel, que vous vous rasiez radicalement ou que vous laissiez une certaine longueur de pousse de barbe.

On ne se rase pas n’importe comment, ni n’importe quand, ni avec n’importe quoi.

  • Premier conseil : attendez quelques minutes avant d’entreprendre le rasage après avoir mis un pied hors du lit. Il faut que la peau du visage se réveille, autant que vous, qui ne devez pas faire de gaffe. Or, au sortir du lit, les follicules pileux sont tous racrapeautés dans leur gaine, collent à la peau, et si vous vous rasez si vite, vous risquer tout des poils incarnés si pas des infections et de vous couper.
  • Si vous vous rasez au rasoir électrique, ça vaut la peine d’investir pour un vraiment bon rasoir. Je ne peux pas faire de pub ici, mais peux vous envoyer par mail des références de marques qui valent vraiment l’investissement. Le résultat peut être visiblement différent ainsi qu’au toucher.
  • Le rasage électrique se fait AVANT la douche du matin, afin que votre peau soit la plus sèche possible, contrairement au rasage à la lame.
  • Je vous conseille l’usage d’une pierre d’alun, de frotter votre peau avec cette pierre légèrement humidifiée à l’eau chaude, pour redresser le poil, fermer les pores et préparer la peau à la coupe, ensuite vous vous séchez bien et appliquer un peu de talc. Après ces soins votre peau sera prête à être rasée au plus près possible.
  • Le rasage à la lame rase au plus près, donne la peau la plus douce, et procure aussi plus de plaisir dans le geste. Beaucoup plus précis que le rasoir électrique pour définir le type de coupe, faire des courbes, des coins, etc. Je suis certaine que pas mal de dames sont sensibles au charme que donne le spectacle d’un homme qui se rase à la lame.
  • La mousse vendue en grande surface n’est pas l’idéal du tout, plus chère, fort desséchante pour la peau, elle n’a que peu d’effet traitant, nutritif, hydratant et désinfectant, et a moins d’effet de ramollissement du poil que le savon. Elle n’est pas bio et pas écologique. Si vraiment vous y tenez, prenez le temps de bien masser en mouvements circulaires la mousse sur le visage pour ramollir le poil.
  • Le vrai savon à barbe est désinfectant, nutritif et hydratant, il ramollit vraiment le poil jusqu’à la racine, il le malaxe et a un effet de gommage, à condition de l’appliquer au blaireau naturel, dont le dureté du poil devra être choisie en fonction de la dureté de votre poil à vous : plus noir si vous avez le poil dur et la peau épaisse, plus blond si vous avez le poil fin et la peau sensible. L’usage du savon et du blaireau sont préventifs des boutons d’acné, des coupures, de la sècheresse de la peau, des rides, des poils incarnés ! Comment résister !
  • La peau doit être chaude et humide, les pores dilatés, les poils ramollis par la chaleur ! Souvenez-vous donc de nos bons vieux westerns où le client du barbier attend confortablement dans son fauteuil avec une serviette chaude et humide sur le visage !
  • Ce rasage, pour éviter de se couper, doit être fait à jeun, car le fait de mastiquer produit une dilatation de la circulation du sang dans le visage qui n’est pas idéale avant ce soin, et n’hésiter pas à bien tirer sur la peau pour la tendre sous la lame ! Il faut faire de vraies grimaces pour que la peau soit suffisamment tendue !
  • Vous étendez votre savon et vous brossez bien le visage avec votre blaireau, par petits mouvements circulaires pour soulever le poil depuis sa racine et bien le ramollir. N’insistez pas trop pour ne pas vous irritez, mais ne le faites pas à la va-vite non plus. Autant prendre un peu de temps pour toutes ces choses bien agréables, n’est-ce pas ! Et, alors seulement, vous pouvez passer votre rasoir. Dans le sens du poil si vous avec la peau sensible, et pour les vrais durs, à contre-poil pour l’avoir au plus près possible.
  • Il faut toujours commencer par les poils du visage les plus doux : cou et joues, pour terminer par le menton et la moustache, où les poils sont toujours plus durs, et auront donc un peu plus de temps pour se ramollir sur l’effet du savon.
  • La pierre d’alun vous sera utile à vous aussi, si vous vous coupez, car elle a un effet hémostatique immédiat. Il suffit de la mouiller à l’eau chaude et de l’appliquer directement sur la coupure et il n’y paraîtra plus. C’est en tout cas le meilleur des traitements. (Pas si vous vous êtes fait une balafre, bien entendu). Entre nous, pour ceux que cela intéresse parce qu’ils sont gênés par leurs excès de transpiration, la pierre d’alun sert à cela aussi. C’est un anti transpirant majeur et sans parfum, tout à fait naturel, que vous pouvez donc aussi appliquer sur les aisselles, pour diminuer la transpiration mais surtout empêcher la prolifération bactérienne qui donne cette odeur particulière et pas toujours appréciée. Il ne possède aucun parfum qui pourrait interférer sur votre propre parfum à vous comme le fait un déo.
  • Le méga luxe, si vous voulez conserver un brin de barbe, de moustache ou un collier, ou un charmant petit bouc, sachez que le type de coupe pour laquelle vous opterez transformera votre visage en fonction de la forme de celui-ci. Mais là nous sommes dans des notions de visagisme poussées qui demanderaient quelques heures de réflexions. Pourtant, si vous voulez vous amuser à changer votre look et à essayer des coupes, procurez-vous une tondeuse, réglée sur 1,5 mm, et égalisez le tout au départ. Après le passage de la tondeuse, vous passez à la lame pour raser ce que vous voulez enlever en fonction du schéma de barbe que vous souhaitez ! Simple comme choux, n’est-ce pas !!!!!
  • Pour ceux qui peinent à rendre leur barbe soit plus dense : la seule solution consiste à, pendant disons environ trois semaines, raser vraiment tout, et cela absolument tous les jours, même si vous avez l’impression qu’il n’y a qu’un duvet. L’erreur habituelle est de justement moins se raser parce que ça ne pousse pas assez vite, alors qu’il faut faire le contraire : plus souvent vous vous raserez et de très près à chaque fois, avec le blaireau de préférence, le savon et à la lame, plus vite vous aurez la belle barbe virile tant attendue ! Il vous faut juste un peu de patience !